Quelques conseils

Se chauffer au bois, combien ça coûte?
  • Amortissement L’acquisition d’un poêle représente un investissement important. Mais les économies potentielles sont significatives. Généralement, l’achat est amorti après cinq à dix ans.
  • Puissance En moyenne, 1 kilowatt permet de chauffer 10 mètres carrés.
  • Prix Compter environ 4’000 francs pour un poêle, 15’000 francs pour une cheminée et 15’000-20’000 francs pour un fourneau en pierre-ollaire, qu’il soit à convection ou à accumulation. Les prix augmentent en fonction des matériaux utilisés et du volume.
  • Installation Si le poêlier peut réutiliser le conduit d’une ancienne cheminée, la pose d’un poêle coûte environ 1200 francs. Dans le cas contraire, l’installation exige d’importants travaux de maçonnerie et de couverture, qui peuvent dépasser 10’000 francs. (environ 800 à 1’000 francs par mètres)
  • Economies Un poêle d’appoint peut contribuer à réduire la facture de chauffage de près de 40%, un fourneau en pierre ollaire de 100% et est considéré comme chauffage principal d’une maison. Un système hydraulique combiné offre encore de meilleurs résultats. (Aqua+ chez NunnaUuni)
Stacks Image 15730
Stacks Image 15777
Stacks Image 15728
Cycle naturel plutôt que gaspillage

Nous connaissons tous les objectifs d’une politique énergétique raisonnable: protéger le climat, améliorer la sécurité d’approvisionnement de notre pays et renforcer notre économie publique. Nous voulons freiner l’exploitation des énergies fossiles (mazout, gaz, charbon) et favoriser l'utilisation d’énergies renouvelables et respectueuses de l’environnement. Tels sont les mots d’ordre aujourd’hui.

Chauffer au bois, c’est poursuivre tous ces buts en même temps. Le bois ne manque pas. En Suisse, la consommation de bois de chauffage pourrait sans problème être doublée, sans que les forêts en souffrent. Bien au contraire: nous maintiendrions ainsi la santé et la vitalité des forêts.

Choisir le bois comme source de chaleur est un désir réalisable à court terme, qui apporte un grande satisfaction, tout en servant par la même occasion l’économie régionale. En fait, une idée parfaitement dans l'air du temps.

Source : Energie-bois Suisse
Stacks Image 15823
Allumage, le bon départ

Chauffages au bois à combustion supérieure :

Combustion sans dégagement de fumée – cette nouvelle méthode d’allumage simple et efficace permet de réduire sensiblement les émissions de polluants durant la combustion.

Le bois brûle progressivement du haut vers le bas. Par rapport à l’allumage par le bas cette combustion se déroule plus lentement et peut mieux être contrôlée durant toute la durée du processus. Les gaz résiduels se retrouvent dans la flamme incandescente et sont presque entièrement brûlés.

Le feu est allumé en haut et brûle vers le bas, comme pour une bougie !

Source : Energie-bois Suisse
Stacks Image 15834
Minergie

Des chauffages au bois peuvent être installés dans chaque bâtiment Minergie. La plupart des foyers à bois modernes sont aujourd'hui absolument compatibles avec les bâtiments Minergie. Certains points doivent cependant être pris en compte lors de la sélection du chauffage.

Dans une maison Minergie, l'amenée et l'évacuation de l'air de combustion sont contrôlées par ce qu'on appelle une aération douce. La chaleur contenue dans l'air d'évacuation est récupérée. Ceci pose de hautes exigences à un chauffage au bois, car le système d'aération de la maison ainsi que l'amenée et l'évacuation des gaz de combustion ne doivent pas se gêner mutuellement. Pour cela, l'air de combustion est amené de l'extérieur directement dans le foyer. L'amenée d'air de combustion, le foyer et le conduit d'évacuation des gaz de combustion doivent être soigneusement accordés.

Source : Minergie et FeuSuisse
Z.I. In Riaux 29 - 1728 Rossens - 026/4119222 - info@art-tisons.ch